top of page

Self Love <3


ღ Peut-être qu'en ce moment, ton voyage n'est pas une question d'amour, de choix ou de vie à deux. Peut-être qu'en ce moment ton voyage consiste à être seul. Peut-être que c'est la saison où tu es mis au défi d'apprendre à te réveiller chaque matin au milieu du lit, dans des draps qui ne sentent que toi, pour enfin trouver de l'espoir dans le repos, de l'espoir dans le calme, de redécouvrir la façon dont tu peux t'étirer dans ta vie et te donner la permission de prendre toute la place à l'intérieur.

Peut-être qu'en ce moment on te montre que tu peux tenir ta propre main, que tu peux compter et dépendre de la personne que tu es devenu, que tu peux être ta propre maison et ton propre socle sur lequel te reposer.

Non, peut être qu'en ce moment ton voyage n'est pas une question d'amour ou de drames. Peut-être qu'en ce moment ton voyage est une question d'intimité, d'espoir, et de retour en lieu sûr. Peut-être que c'est la saison où tu es mis au défi de te rappeler la beauté que la vie a à t'offrir, peut-être que c'est l'occasion pour toi de te délester de quelque chose qui a été si lourd, quelque chose qui ne t'a laissé que le sentiment d'être incompris, ou indigne, ou en guerre avec toi-même. Peut-être qu'en ce moment, on te donne l'espace pour découvrir les types d'endroits qui ravissent ton cœur, les genres de chansons qui sont à toi et à toi seul, les genres de gens qui t'aiment d'une manière qui ne cherche pas à te changer. Peut-être qu'en ce moment on te laisse une chance de récupérer ta joie, ta stabilité et ton centre, d'en faire l'extension la plus naturelle de qui tu es, de laisser ton corps se décharger de tes maux, de tes rires et de tes larmes, pour que tu puisses enfin réaliser que cette vie est quelque chose dont tu es digne, et laisser partir les illusions, la romance, et tout ce que tu pensais mériter.


Tu vois, peut-être qu'en ce moment ton voyage n'est pas une question d'amour. Peut-être qu'en ce moment ton voyage est simplement à propos de toi. Peut être que c'est la saison où tu es mis au défi d'être ton propre sauveur, d'être ta propre église. Peut-être qu'en ce moment on te rappelle, que les gens qui sont partis ne faisaient que te ramener à toi même, qu'ils n'ont été là que pour te conduire ici. Et voilà, tu es bien tout seul, parce que tu sais que c'est dans la solitude que tu peux réellement faire l'expérience de qui tu es, et parce que tu as appris qu'il vaut mieux être seul que de se sentir seul dans ce que l'on cherche. Il vaut mieux être seul que d'essayer de faire tenir ton cœur dans les mains de quelqu'un qui ne veut pas le tenir. Voilà, tu es entrain de te reconstruire. Ici tu arrêtes de forcer, tu te répares, et tu récupères toutes les pièces avec lesquelles tu les as laissé partir. Tu te donnes le même genre d'amour que tu as toujours donné aux autres. Ici, dans ce silence entre deux notes, tu peux ralentir et ne pas précipiter ton cœur, tu ne dépends pas d'un autre être humain. Tu fais ça tout seul. Tu guéris <3

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page